Filtres

Couleurs

Prix

195 € - 210 €

Lampadaire

Comment bien choisir son lampadaire ?

C’est l’élément indispensable dans une pièce : le
 lampadaire est le premier type de luminaire non-intégré que l’on achète lorsque l’on s’installe. Pratique, c’est un élément mobile d’éclairage qui repose sur le sol, et qui se différencie de la lampe à poser par sa taille : en dessous de 70cm on reste dans la...

Voir plus

Comment bien choisir son lampadaire ?

C’est l’élément indispensable dans une pièce : le
 lampadaire est le premier type de luminaire non-intégré que l’on achète lorsque l’on s’installe. Pratique, c’est un élément mobile d’éclairage qui repose sur le sol, et qui se différencie de la lampe à poser par sa taille : en dessous de 70cm on reste dans la catégorie lampe à poser, ces 70cm dépassés on parlera alors de lampadaire. 

Même si le lampadaire est un véritable objet de décoration, il n’en est pas moins utile et essentiel pour créer un espace chaleureux et apporter une certaine ambiance à la pièce. 

En effet, c’est un l’un des types de luminaire le plus avantageux : 

  • Il apporte convivialité et charme au décor d’une pièce 

  • Il peut être déplacé n’importe où 

  • Il est possible, pour certains, de le régler en hauteur 

  • Il est également possible de modifier son intensité d’éclairage, selon les besoins 

  • Rien de plus simple que son branchement ! 

 Le choix des matériaux qui le composent, de l’éclairage, mais aussi de l’endroit où il est placé est véritablement déterminant. N’oubliez pas la prise en compte de ces critères pour choisir le lampadaire adapté à vos envies. 



Où placer son lampadaire, et pour quelle utilité ?

Pratique et peu encombrant, le lampadaire peut être installé dans n’importe quelle pièce de la maison pour apporter un éclairage principal, secondaire, ou d’ambiance. Il convient aussi bien pour éclairer toute une pièce, que pour focaliser la lumière au moment de jouer, lire ou écrire…  C’est le luminaire adaptable par excellence !  

Pendant longtemps, les lampadaires ont été les compagnons inséparables des fauteuils et sofas, mais ils ont aujourd’hui tendance à occuper des places bien plus stratégiques dans la pièce. Leur verticalité leur confère une place importante dans l’espace, et leur faisceau lumineux est généralement aussi puissant qu’efficace, ce qui fait d’eux une pièce maîtresse dans chaque espace de la maison. 

Grands ou petits espaces ? Dans les petites pièces, le lampadaire à lui seul peut composer la base de l’éclairage. Au contraire, dans une pièce grande dimension, allié aux plafonniers et suspensions, il est essentiel pour mettre en valeur un volume important.  

Alors, comment placer au mieux son lampadaire pour créer le plus bel effet ? Faisons un tour du proprio : 

À l’entrée : Le couloir de l’entrée est un lieu de passage quotidien. Il est forcément utile de l’équiper d’un luminaire rapide et fonctionnel ! Le lampadaire, plutôt sobre et chic, placé près du porte-manteau ou du fauteuil pour se chausser accompagne chaque passage dans cette pièce. 

Dans le salon : Le lampadaire est le luminaire privilégié poul’éclairage d’ambiance du salon. Dans cette pièce, il peut être perçu davantage comme un objet de décoration. Les modèles plus extravagants, très design et modernes viendront souligner efficacement l’agencement du mobilier. Près du canapé, un lampadaire liseuse peut délimiter un espace lecture. Un lampadaire à longue tige courbée est parfait pour surplomber l’espace, et éclairer la table basse par exemple. N’hésitez pas à mettre en avant les pièces les plus décoratives et design, elles sont faites pour être admirées !  

Dans la salle à manger : Habituellement, c’est la suspension qui est utilisée au-dessus de la table à manger. Comme pour les luminaires dans le salon, remplacez-la par un grand lampadaire arqué pour un éclairage plus design et moderne, qui se remarque, et qui produit systématiquement un effet « waouw » !  

Dans le bureau : Pour travailler, les besoins en éclairage sont différents des autres pièces : il doit être puissant, vif et ciblé. Un lampadaire articulé est la meilleure des solutions pour assurer un éclairage fonctionnel, tout en orientant la lumière en fonction de ses besoins.  

Dans la chambre : Pourquoi ne pas installer un lampadaire près du coin lecture dans la chambre ? En plus d’être décoratif, ce luminaire est fonctionnel à souhait. Osez les lampadaires origami qui fonctionnent aussi bien dans les chambres parentales que dans les chambres des enfants. 

À l’extérieur : Impossible de traiter du lampadaire sans parler dlampadaire extérieur ! Bien choisi et bien placé, il apporte directement une touche chic à la terrasse et peut être tout aussi utile pour baliser un chemin. Mis en valeur à l’extérieur, le lampadaire suscite une ambiance chaleureuse à la maison et ses environs. 


Quels sont les différents styles de lampadaires ?

Il existe aujourd’hui des lampadaires dans toutes les matières, des plus simples en métal au plus sophistiqués recouverts de peau d’autruche ; les prix varient donc énormément. 

À tous les prix, toutes les dimensions et tous les styles, impossible de ne pas trouver le lampadaire qui vous fera vibrer ! Mais comment choisir le style qu’il vous faut ? 

Étape 1 - Comprendre ses besoins en éclairage avant tout : 

Il est nécessaire de délimiter en amont la zone à éclairer, et le type d’éclairage que l’on souhaite apporter avant de craquer pour un lampadaire. Avant tout, déterminez si l’éclairage voulu doit être principal, d’appoint ou décoratif.  

  • Le lampadaire à tige droite est le plus classique, il offre un éclairage principal et s’adapte partout. Il est ultra personnalisable grâce à la variété d’abat-jours présents sur le marché.  

  • Le lampadaire trépied est conçu pour le même type d’éclairage que celui à tige droite, seul son aspect change : il repose sur trois pieds en général, et renvoie à une décoration plutôt scandinave ou industrielle. 

  • Le lampadaire en arc est l’un des luminaires les plus imposants. Il rejoint les lampadaires précédents en offrant un éclairage principal. Souvent exposé dans les grandes pièces, il attire la vue et est considéré comme un véritable objet décoratif !  

  • Le lampadaire articulé produit un éclairage principal ou d’appoint selon ses caractéristiques. Il a la particularité de pouvoir être réglable et orientable. Il rappelle également le style industriel des lampes utilisées en usine ou atelier. 

  • Le lampadaire multi-lumières à l’avantage de pouvoir multiplier ses départs lumineux à partir d’un support unique. Il est souvent utilisé pour son aspect décoratif et moderne. 

  • Le lampadaire liseuse est utile pour une utilisation ciblée : lire, écrire, travailler, jouer… son éclairage est simplement d’appoint. 

 

Vous avez besoin d’un luminaire qui convient à plusieurs fonctions d’éclairage ? Certains lampadaires sont vendus avec des potentiomètres intégrés : il permet de varier l’intensité de l’éclairage selon les besoins sans nécessiter l’installation d’un interrupteur spécifique. Grâce à ces variateurs d’intensité, il est possible d’obtenir un certain degré d’intimité si besoin, et ainsi de passer d’un éclairage principal à un éclairage d’appoint en un clin d’œil. 

Étape 2 – Adapter le lampadaire au style de la pièce : 

Le nombre de choix en matière de lampadaire est quasiment illimité ! Référez-vous à l’ambiance que vous souhaitez donner à la pièce pour le choix de votre luminaire. 

Les lampadaires à tige droite en fer forgé sont souvent utilisés pour donner du cachet à une ambiance rustique, tandis que le lampadaire arc ou design fusionne mieux dans un espace contemporain. 

Si vous souhaitez apporter une atmosphère industrielle à la pièce, optez pour un lampadaire en métal articulé : effet garanti !  

Pas d’impasse sur les chambres, les matières plus douces seront appréciées : les lampadaires en bois, et les abat-jours en tissus ou en papier sont parfaits pour ces espaces.  

 
Quelles ampoules pour un lampadaire ?

Il est important de bien réfléchir au design du lampadaire, mais le choix de la puissance de l’ampoule qui l’accompagne est crucial : c’est elle qui va définir le ton et l’intensité de ce luminaire. 

Les ampoules à incandescence, halogènes, LED et fluocompactes sont utilisées pour les lampadaires. Mais aujourd’hui, ce sont les LED qui dominent le marché des luminaires, car elles ont l’avantage d’être économiques et assez puissantes.  

La température de couleur, mesurée en Kelvins (K), de vos ampoules sera déterminante pour l’ambiance que vous souhaitez apporter à la pièce. On distingue lumière chaude, lumière neutre et lumière froide pour leurs utilisations différentes. 

Pour une ambiance chaleureuse et douce dans le salon ou la chambre, optez pour des ampoules à faible température (jusqu’à 3500K) qui n’agresseront pas vos yeux et seront propices à la détente. 

Pour un éclairage intense nécessaire pour la lecture, la cuisine ou le travail par exemple, choisissez des ampoules à lumière froide (plus de 6000K) pour y voir au mieux. Cet éclairage se rapproche le plus de la lumière du jour et permet de faire des tâches précises sans forcer sur les yeux. 

Pour un éclairage neutre et doux, les ampoules situées entre 4000 et 6000K seront les plus adéquates. 

Si votre lampadaire n’est pas équipé d’un variateur d’intensité, pensez aux ampoules LED connectées qui permettent d’être commandées à tout moment à partir d’une télécommande ou d’un smartphone !  

 

Réduire le texte
1 résultat

LIVRAISON

SUIVI DE COMMANDE

PAIEMENT 3X ou 4X

COACHING EN ÉCLAIRAGE